Massage du ventre pour se préparer au printemps, février 2018

Peu d’indulgence à l’évocation de certaines émotions

Lors des séances de massage du ventre, il arrive souvent que les personnes fassent preuve de peu d’indulgence envers elles-mêmes quand on évoque certaines émotions.

Par exemple dans la discussion pendant le massage, si je sens que quelque chose bloque dans le ventre, que ça me procure une sensation de chaleur au Foie, au Gros Intestin, je demande à la personne si elle se juge sévèrement.

Très souvent elle me répond qu’elle a été éduquée comme ça.

« J’ai toujours agi comme ça, c’est mon éducation, mes parents m’ont toujours dit ça, on passe après les autres, on doit être généreux et penser aux autres avant soi, il y a toujours plus malheureux que soi, après tout je vis bien, j’ai une belle vie, de quoi je me plains, etc. »

Voilà des phrases que j’entends souvent, et à chaque fois la sensation de chaleur augmente dans le ventre. Je ressens alors quelque chose de fort qui me dit que la réalité n’est pas toujours ce qui semble être en apparence.
C’est comme si le corps venait appuyer les propos, non pas pour les approuver pourtant, mais plutôt pour dire que c’est bien cela qui fait souffrir !

Emotions : la tristesse

Pour mettre en exergue ce qui se dit dans le corps

En effet, comment accepter de se dire que l’on ne se sent pas bien alors que tout nous dit le contraire ? Comment accepter la réalité de l’émotion quand le monde entier semble aller si mal, quand chaque jour apporte son lot de misères dans le monde ?

Un exercice simple pour mettre en lumière l’ambivalence des émotions

Pourtant l’exercice que je propose alors vient mettre en lumière l’ambivalence des émotions.
Par diverses techniques simples et ludiques, je propose de symboliser les émotions et de les faire se rencontrer. Chacune des émotions présentes est juste, est à vivre pleinement pour trouver sa place et apaiser le système.

Ambivalence : caractère de quelqu’un qui présente ou manifeste des comportements, des goûts contradictoires ou opposés. Tendance à éprouver ou à manifester simultanément deux sentiments opposés à l’égard d’un même objet : amour et haine, joie et tristesse, etc.

On peut en effet ressentir des émotions opposées dans certaines situations, par exemple avoir peur d’une situation à venir, et en même temps ressentir de la joie et de la curiosité pour ce qui va arriver !

Et que dire de la joie que nous procure le simple fait de sourire à une personne dans la rue ? Qui sait la part de joie que nous pouvons apporter aux personnes que nous croisons tous les jours, comme une épaule sur laquelle s’appuyer un moment ?

Quelle part d’indulgence pouvons nous nous accorder dans notre capacité à vivre chaque instant au mieux, à faire de notre mieux dans la limite de nos possibilités ?

Nous savons être indulgents pour toutes les personnes autres que nous même quand il s’agit d’apprécier leurs actes, et là en général les émotions sont plutôt à la bienveillance envers l’autre.

« Il/elle a fait son possible, c’est vraiment bien ce qu’il/elle a dit, apporté. Quelle personne généreuse ! »

Et quand cette personne c’est moi, quelle indulgence puis je m’accorder ? Quelle bienveillance… l’émotion du printemps !

Découvrez les exercices au cours des ateliers énergétiques : dimanche 18 ou dimanche 25 février

de 10h à 12h 20€/personne
En savoir plus sur les ateliers