Massage Vitalité à Pornic - Sylvie Rivoal - 06 34 42 19 72

Le massage : bien-être, vitalité et relaxation

Définition et origines du toucher

Le toucher est probablement la plus ancienne forme de thérapie naturelle. Certains auteurs affirment qu’il fait partie de nos gènes tant le geste de porter sa main sur une zone sensible et de la frotter est inné chez les humains. Pratiqué en Orient comme en Occident, le massage remonte à la nuit des temps.

massage-bien-etreLe mot massage prend ses racines du grec, de l’hébreu et de l’arabe signifiant presser légèrement, palper, pétrir et plus globalement : TOUCHER. On retrouve des traces du massage jusqu’à 3 000 ans avant Jésus Christ.

Ce n’est qu’au XIXe siècle que l’on voit apparaître le mot massage dans le vocabulaire français. Le terme vient du grec massein (en hébreux mashesh et en arabe mass) et signifie presser légèrement, palper, pétrir.

Ces massages sont en lien avec la médecine chinoise et l’approche holistique de notre santé.

Par le massage, les tensions s’éliminent doucement, les « nœuds » tant physique que psychique se défont et ce, pour le plus grand bien-être du corps et de l’esprit, évitant ainsi les accumulations de tensions qui éventuellement mèneraient à des douleurs musculaires et articulaires, ou à des pathologies diverses.

Le massage en Orient : Chine et Inde

Des textes et des illustrations démontrent que le massage faisait partie de la médecine traditionnelle chinoise, vieille de 4 000 ans, ainsi que de la médecine Ayurvédique de l’Inde.

Le massage en Occident : chez les Grecs

En Occident, la pratique date de l’époque gréco-romaine. Chez les Grecs, passionnés par la beauté et l’éducation physique, le massage s’inscrivait dans la culture populaire. Il était de coutume, dans les gymnases et les palestres, de faire suivre un bain d’une bonne friction avec des huiles. Hippocrate (460-377 av. J.-C.), le « père » de la médecine occidentale, l’utilisait comme méthode de traitement.

Les bienfaits du massage

23062015-Massage-102_WEBLes différentes techniques de massage partagent plusieurs objectifs communs :

  • stimuler la circulation sanguine et lymphatique,
  • régulariser les fonctions respiratoire et digestive,
  • diminuer le stress et les tensions musculaires,
  • favoriser la détente musculaire et nerveuse,
  • l’assimilation et la digestion des aliments,
  • l’élimination des toxines,
  • le bon fonctionnement des organes vitaux,
  • l’éveil à une conscience psychocorporelle.

Nos différents massages