Prendre le temps d’apprécier l’instant – Rubrique mensuelle du bien-être : mai 2017

Les 5 éléments et le « Qi », énergie vitale

Tout ce qui existe dans l’univers peut être classé sous forme analogique en s’appuyant sur les rythmes et les cycles naturels grâce aux 5 éléments :

  • le métal (金, parfois traduit « or »),
  • le bois (木),
  • l’eau (水),
  • le feu (火),
  • la terre (土).

Les éléments physiques naturels symbolisent les 5 tendances de l’énergie en mouvement, phases par lesquelles passe le Qi (气). Le Qi est ce que nous pouvons appeler l’énergie vitale.

L’énergie circule dans tous les organes, en permanence, avec des cycles, semblables aux saisons – printemps, été, automne et hiver – La 5ème saison est l’intersaison. Tout est mouvement permanent tel le cycle d’une journée, de la vie d’un humain :

  • la naissance et l’enfance – le bois,
  • la jeunesse – le feu,
  • la maturité – la terre,
  • la vieillesse – le métal,
  • et la mort – l’eau.

Le découpage « saisonnier » peut se calquer sur n’importe quelle phase de temps, comme un projet, une construction de maison ou la digestion d’un repas. Tout est dans tout.

Tout au long de sa vie, l’homme reçoit et intègre l’énergie du ciel par les poumons et la respiration « le Souffle », et de la terre par l’estomac et l’alimentation « la Nourriture ».

Michel Odoul

La 5ème saison : l’intersaison

Les intersaisons correspondent au mouvement terre (rate/estomac), soir le « centre ». Selon la médecine traditionnelle chinoise, il est primordial que le « centre » (couple rate/pancréas et estomac) demeure bien équilibré. Les intersaisons constituent donc des moments privilégiés pour renforcer l’organisme sur le plan énergétique et préparer la saison à venir.

Il convient de rappeler ici que les saisons chinoises ne commencent pas (comme chez nous) aux solstices et aux équinoxes mais bien avant, à mi-chemin entre les solstices et les équinoxes.

La 5ème saison : l’intersaison, période charnière pour les thérapeutes

Chaque année, les saisons chinoises débutent comme suit :

  • printemps : 4 février,
  • été : 6 mai,
  • automne : 8 août,
  • hiver : 8 novembre.

Les intersaisons sont les 18 jours qui précèdent le début de chaque saison :

  • intersaison du printemps : du 18 janvier au 4 février,
  • intersaison de l’été : du 19 avril au 6 mai,
  • intersaison de l’automne : du 22 juillet au 8 août,
  • intersaison de l’hiver : du 22 octobre au 8 novembre.

L’intersaison, une période charnière pour les thérapeutes

Les intersaisons, de 18 jours chacune, constituent pour les thérapeutes et les acupuncteurs des périodes charnières pour harmoniser les relations entre les cinq organes majeurs, maintenir la santé de l’organisme (corps et psychisme) et donc renforcer l’organisme sur le plan énergétique tout en préparant la saison à venir.

La Terre, élément de l’intersaison, représente le « centre », le point d’équilibre. Elle reçoit, transforme et se nourrit des énergies des 4 autres mouvements (bois, feu, métal et eau).

L’estomac donne la capacité de se nourrir, le couple rate/pancréas assure la transformation et la digestion des aliments. L’intersaison permet la transition d’un mouvement à un autre.

L’impact psychologique de l’intersaison

Sur le plan psychologique, la Terre représente au sens large notre capacité à gérer nos besoins et à les satisfaire.

Les émotions sont l’expression d’un besoin non satisfait.

Marshall Rosenberg, Communication NonViolente

La Communication NonViolente a été mise au point par Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie, élève et collaborateur de Carl Rogers, rédacteur de nombreux livres dont « Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs ».

C’est d’abord une invitation à reconsidérer notre façon de nous exprimer, d’écouter et d’entrer en relation. Nous avons en effet tous expérimenté des manières joyeuses et authentiques d’être en relation avec nous-mêmes et avec les autres. Nous vivons également des situations moins satisfaisantes où nous sommes en conflit et doutons de notre capacité à trouver avec l’autre une relation harmonieuse et constructive.

Comprendre que nous avons des besoins, qu’ils sont respectables et nourrissent nos valeurs nous permet de respecter les besoins des autres et de trouver cette harmonie et cette paix intérieure à laquelle nous sommes en droit d’aspirer.

Votre exercice pour l’intersaison

Actes de bienveillance envers les autres
Tous les jours, notez vos actes de bienveillance envers vous-même, envers les personnes qui vous entourent, envers la nature, sans jugement et avec douceur !
Actes de bienveillance envers vous-même
Quels besoins avez-vous respecté en étant bienveillant envers vous-même et les autres ? Cela vous semble-t-il juste, en accord avec vos valeurs ? Prenez le temps d’observer, sans juger, juste accueillir.

Je vous souhaite bonne réflexion et vous invite à vous poser un instant.